Je relis Proust, dans un transat en bambou pleins de coussins d orient,
avec une limonade simplette et des madeleines “fait maison” (pour voir comment ca goutte en lisant le texte!).
De temps en temps je leve les yeux et regarded les ombres chinoises que le soleil dessine. Ha, l ete en suspend eternel!

Advertisements