Plus j entends certains s etaler a la tele et la radio sur la difference a faire entre les francais de bonne souche et ces “etrangers “a renvoyer ” chez eux”, plus l ecume d un neopetinisme remonte a la surface d une France qui a ignore trop longtemps que non, tous n etaient pas des resistants, mais beaucoups avaient supporte et participer, meme devancer en complaisance le  regime fasciste, plus l evidence de cette abscence de memoire, m apparait etre l acte de negation qui permets a nouveau la derive vers le pire.

Cette “mauvaise graine” de gens qui ce croit tout permis du moment que d autres nationalistes sont d acords avec eux, sur ceux qui n ont pas de droits a par sur quelques papiers conceptuels les administrant, oublie que notre monde est UNE planete interactive et UNE  humanite (UNE espece humaine!) en danger par leurs ” privileges naturels” et qu  ils n hesitent pas a delocaliser pour leurs petits profits speculatifs (nationalisme, bonne farce!). Ah, les petites iles bienveillantes et accueillantes au fric soutire aux citoyen en lui chantant l hymne du pays en danger pour qu il dorme bien sur ces deux oreilles.

Et pendant ce temps a pointer sur “ces gens de rien “, plus de commentaires sur les affaires “de cour”.

Advertisements