Je suis feministe, de mere en fille depuis des generations, et par cela meme je suis outree par  l attitude de certaines qui ont des aventages de parole face aux medias que la plupart de nous n ont pas, et qui assument que nous toutes considerons  que la propagande politique utilisant la bien pensance  obligatoire  nous semble un progres et qu elles peuvent parler en nous incluant dans ce genre de discours.

Je n ai jamais supporte  le socialisme bourgeois et certe non la droite, je n ai pas envie de voter pour tout(e)s ces carrieristes que l on nous propose comme pseudo alternatives. Je ne sais pas se qui c  est passe dans la vie de certaines personnes surmediatisees.  Cela n est pas mon propos ici.

Je demande seulment que l on arrete de nous reduire a des especes de pensees normatives de l idee facile sur chacun/chacune. Un peu plus de doute philosophique me semble un aventage sur l opposition de personnes debitant des cliches soi-disant contradictoires, mais en verite bien rodes dans ces joutes rhetoriques supportant une vision du monde commune niants pleins d arguments en contradiction avec  les soi-disantes valeurs de ce beau monde.

Le soutien de chaque victime me semble une solidarite naturelle.

Associer le therme femme et le therme victime, comme si cela allait de soi, me semble une idee tres questionable et je me demande qui  utilise certains cliches moralisateurs et mythes limitants pretendant l absurde:

Etre porte parole de celles que l on suppose egales en faculte d affirme la propre parole. Exprimer vous mesdames, mais pas a ma place!

Advertisements