Un brin d esprit baroque Friday, May 13 2011 

Pres d une riviere, pres de prairies vertes et sauvages bordees d arbres,
J ai ouie des musiciens jouant d instruments d un autre temps,
des jeunes chanteurs dansant sur des melodies dediees a un autre soleil.
Quelle soiree douce enchantee par la musique de Marc-Antoine Charpentier.

Sur le chemin du retour, nous chantiame nos propres songes ,
rencontrant cinq lapins, un lievre, un herisson et une bande de sangliers,
sous un ciel etoile illuminant une campagne pretendant le someil.
Une brise soufflant des vagues sur les champs trops sages,
remplissait l air des aromes de roses rustiques et d herbes folles.

Advertisements

Journee du patrimoine Saturday, Sep 18 2010 

Une bonne occasion d entrer par la grande porte pour rencontrer notre histoire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9es_europ%C3%A9ennes_du_patrimoine

Seraphine de Senlis/Mahler Monday, Sep 6 2010 

En regardant le film

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9raphine_%28film%29

je pensais combien cet etre rare:

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9raphine_de_Senlis

Etait proche d un sentiment “loin du monde, dans le vrais monde “expirime aussi par Mahler.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahler

Que de bien, nous est offert a travers temps par le courage de soi de certains.

Tous les matins du monde Monday, Sep 6 2010 

Ce film splendid:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tous_les_matins_du_monde

Sur la vie, source de creation musicale, passe ce soir sur ARTE.

A vos postes (avant que le tout numerique, divise ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent point!)

Dancing with Purcell in the patch! Friday, Sep 3 2010 

Some take pharmaceutical mood flatteners, I take “Purcell” in heavy doses to ease up the rudeness of an ending chaotic era .

Cromwell the bigot went, delightful Purcell appeared,

Good to remember, after the harshest storms, a sunshine.

http://en.wikipedia.org/wiki/Purcell

Monsieur Satie se promene. Wednesday, Aug 4 2010 

In times vers the worse attention seeking gaga noises are the sumum of muscial experience to many, listening to Satie s tender irony belongs to the auditive surviving kit.

The difference between a spirited truly “individual” character and a media cloned hype is as select as the grace of a dragonfly¬† meeting a mosquito.

http://en.wikipedia.org/wiki/Erik_Satie

http://en.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e-Placard_d%27Erik_Satie