L argent citoyen sans conditions serrai  la liberation de la creativite de tous. Mais tant que la culture est vue comme support flatteur d un systeme  capitaliste “modere” ou l artiste doit etre “performant” et bien adapte a plaire au gout tres sur des speculateurs ou a une classe moyenne qui “consomme” de l art pour parfaire son image , l appartchik complaisant a bien plus de chance de survie, meme tres  n importe quoi, que celui qui a une veritable qualitee artistique , mais ne joue pas le jeu. La complaisance peut meme etre un peu d esprit critique, mais pas trop, just assez pour faire semblant de changer quelque chose, sans rien deranger au systemes des subventions entre bons amis qui se connaissent et s apprecient. Sans parler des grands besoins financiers de la bureaucratie qui pretend administrer l art et sait se creer de nouvelles importances en laissant des miettes aux artistes, faisant d eux des subalternes sociaux de son bon vouloir.

La creativite est naturelle en tout humain et la culture est plus qu un instrument de faire valoir d arrivites au pouvoir.